• La saga Desnier à Glénat

    J'écris ces lignes début novembre 2018, plusieurs années après les autres pages de ce blog. J'ai en effet trouvé depuis mes premières recherches le moyen de remonter (un peu) l'histoire de nos ancêtres.

    Nous savons dans la famille qu'il existe deux branches Desnier dans le hameau de Glénat et la commune d'Artonne, pour ne pas parler des communes voisines où ce nom a essaimé au cours des âges. La mémoire familiale affirmait qu'il n'y avait pas de lien de parenté entre ces deux branches. Et Elie, le fils d'Auguste Desnier et Marcelle Allias a épousé Marcelle, une fille Desnier de "l'autre" branche.

    Eh bien, je vais vous montrer que ces deux branches sont liées !

    Les premiers Desnier que j'ai retrouvés sont en gros contemporains de Henri IV et/ou Louis XIII puisque François Desnier "laboureur de Glénat" a épousé Dauphine Tazilhiau à Aigueperse avant 1639 ! Je n'en sais pas beaucoup plus sur eux sinon que Dauphine était décédée en août 1648, au mariage de leur fille Marguerite avec Quintien Donzel. Par contre son mari François était toujours vivant à cette date. J'ai retrouvé 4 enfants au couple François Desnier / Dauphine Tazilhiau, Antoine, Jean, Marguerite (Margueritte) et Georges. Il existe quelques archives de l'Etat civil de la commune pour la période antérieure, mais avec des lacunes, et pour l'instant je n'ai pas réussi à les décrypter, avis aux amateurs ! Voici le début de leur arbre généalogique.

    Desnier 

    Note Dans les cases individuelles des extraits d'arbres de ces pages vous pourrez trouver les informations suivantes :

    ° Date et/ou lieu de naissance
    + Date et/ou lieu de décès
    x Date et/ou lieu de mariage
    L'inscription al signifie que j'ai retrouvé l'acte d'état civil en ligne sur internet, et p que j'en ai une photocopie. Les cases en jaune concernent les hommes, celles en rose les femmes.

    - o -

    Petite remarque anecdotique : les actes d'état civil sont parfois difficiles à lire et à interpréter quand on remonte dans le temps. A titre d'exemple voici l'acte de décès de Jean Desnier le 14/10/1686 :

    Desnier Jean Décès

    "Le quatorzième octobre 1686 a été enterré par moy curé soussigné Jean Desnier Laisné ont assisté à son enterrement Marguerite Nigon sa femme Antoine et Marguerite Desnier ses frère et sœur qui nont su signer
    Signé Betan (?)".

    On note sur l'acte précédent que le curé précise la date de l'enterrement, mais pas forcément celle du décès. De même pour un enfant il indique la date du baptême, pas toujours celle de la naissance.

    Autre exemple voici l'acte de naissance de François Desnier, fils du précédent né le 04/02/1680 :

    Desnier François Naissance

    "Le 4e Febr (Février) a esté baptisé par moy curé soussigné François Desnier qui est né le mesme jour fils à Jean de Glénat et à Marguerite Nigon sa femme le parrein a esté François Besson la marreine Margueritte Busson qui nont su (?) signer de ce requis"

    - o -

    Je vais donc suivre les descendants des deux premiers enfants, Antoine et Jean. Pour faciliter la lecture j'en ai fait deux pages séparées, à voir ci-dessous.

    Vous trouverez tous les éléments concernant la descendance de Jean Desnier, deuxième fils de François et Dauphine Tazilhiau à la page suivante : «la-descendance-de-jean-desnier».

    Quant aux héritiers d'Antoine Desnier vous les trouverez ici «la-descendance-d-antoine-desnier».

    - o -

    Si vous avez tout lu vous savez maintenant que Elie Desnier (appelé Lily en famille), fils d'Auguste et Marcelle Allias, descendant de François Desnier et Dauphine Tazilhiau à la 9ème génération, a épousé le 28/02/1959 à Artonne Marcelle Desnier, fille de Jules et Henriette Prêtre, descendante des mêmes ancêtres à la 10ème génération !

    Voici leur acte de mariage 

    Mariage Desnier Desnier

    Je peux aussi confirmer que la plupart des ancêtres concernés des deux branches sont nés, morts et ont vécu à Glénat. Quelques collatéraux des personnes citées se sont toutefois "expatriés" à Nantillat (dont le nom change au cours des âges, Nentilhat, Nentillac), à Bicon, à Bellecombe ou Aigueperse. Mais, vous l'avez compris, tout cela se fait dans un mouchoir de poche. Sans remonter à Vercingétorix, la famille habite à Glénat depuis des siècles !

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Gilbert 1 DesnierLa descendance de Jean Desnier »

  • Commentaires

    1
    m.boivinbarthe
    Mardi 6 Novembre à 18:39

    Bravo l'artiste !  quel boulot ! un vrai livre bientôt ?

    2
    Pierric
    Mardi 6 Novembre à 22:39

    voici notre remembrance ravivée!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :