• Jean Pannetier, troisième enfant de Mathias et de Jeanne Daurut, est né à Glénat le 15 novembre 1874.

    Joseph Pannetier naissance

    Joseph Pannetier naissance

     

    Comme son frère il a changé son prénom de baptême par celui de Joseph. C'est par exemple sous ce prénom qu'il va déclarer avec son frère Emile le décès de sa sœur Marie le 22/06/1898.

    Nous l'appellerons donc dorénavant Joseph.

    Joseph Pannetier épouse le 13 décembre 1898 à Chaptuzat (Puy-de-Dôme) Marie Thérèse Lebourg, née le 6 août 1875 à Bens, commune de Chaptuzat.

    Ils auront ensemble une fille, Edith, qui se serait mariée à Vensat.

    - o -

    Thérèse est décédée le 13 août 1955 à Glénat à 80 ans, et Joseph le 22 mai 1961 à 86 ans. Ils sont inhumés dans le caveau familial.

    - o -

    Joseph n'est connu de l'autorité militaire que sous son prénom officiel, ainsi que l'atteste son registre matricule.

    D'abord dispensé par le conseil de révision "frère au service", Joseph est parti isolément comme 2ème classe au 105e RI le 12 novembre 1895, et est envoyé en disponibilité le 22 septembre 1896.

    Il a effectué plusieurs périodes d'exercices au 105e RI du 26 août au 22 septembre 1901 puis du 21 mars au 17 avril 1904 ; enfin au 97e RIT (régiment d'infanterie territoriale) du 1er au 9 juin 1910.

     Joseph Pannetier registre matricule

    Joseph Pannetier registre matricule

    Joseph Pannetier registre matricule

    Il est mobilisé le 13 août 1914, probablement au 97e RIT.

    Il est placé en congé illimité de démobilisation le 3 janvier 1919.

     - o -

    Joseph est donc bien l'oncle auquel Auguste Desnier fait référence dans nombre de ses lettres à son père, notamment en Champagne pendant l'année 1915. Ils se sont côtoyés sans jamais pouvoir se rencontrer.

     

     


    votre commentaire
  • Emile Pannetier et Marthe Lebourg ont eu trois enfants :

    • Jean François Ephrem est né le 3 mai 1900 à Chaptuzat, probablement à Bens.
      Agriculteur et célibataire il a vécu et travaillé à Glénat, dans la maison familiale située en contrebas de la maison Desnier. Il est mort en 1969.

      Le registre matricule d'Ephrem ci-dessous indique que ce dernier a effectué son service militaire au 60e RI entre le 15 mars 1920 et le 4 mars 1922. Il a été rappelé le 26/08/1939 pendant la drôle de guerre avant d'être affecté le 5 avril 1940 à la base aérienne de Cazaux dans les Landes. Je me souviens l'avoir entendu dire qu'il était trop jeune pour avoir participé à la Grande Guerre, mais qu'il avait participé à la suivante dans l'aviation.

      Registre matricule Ephrem Pannetier

      Registre matricule Ephrem Pannetier



    • Marie Lydie Alice née à Glénat le 31 mai 1902.
      Elle épouse à Artonne le 10 avril 1923 Jean-Baptiste Pouzadoux.
      On retrouve un article sur ce dernier dans la revue "Limagne Nord" N°31 de janvier 2015 éditée par l'Association Initiatives et Idées à Artonne. Ce numéro est intitulé "Les enfants d'Artonne dans la Grande Guerre".

      Jean-Baptiste Pouzadoux
      Toujours grâce à la revue nous avons même une photo de J-B Pouzadoux :

      Jean-Baptiste Pouzadoux


    • Marie-Thérèse, née en 1911 à Glénat et décédée en 1990.
      Elle épousa Marcel Rellier, de Rochepradière  (St Hipolyte), dont elle eut un fils, Jean, né en 1936.

    votre commentaire
  • Quintien Pannetier, deuxième enfant de Mathias et de Jeanne Daurut, est né à Glénat le 3 septembre 1872.

    Quintien Pannetier naissance

    Bien qu'étant doté du seul prénom de Quintien à sa naissance comme l'atteste l'acte ci-dessus, il semble avoir adopté le prénom d'usage d'Emile. C'est ainsi qu'il va déclarer avec son frère le décès de sa sœur Marie le 22/06/1898 sous le prénom d'Emile.

    Nous l'appellerons donc dorénavant Emile.

    Emile Pannetier épouse le 13 décembre 1898 à Chaptuzat (Puy-de-Dôme) Marie Marthe Lebourg, née le 13 décembre 1879 à Bens, commune de Chaptuzat.

     - o -

    Emile est mort le 7 avril 1939 à Glénat. Il est probablement inhumé dans le caveau familial, même si son nom n'y figure pas. Son épouse Marthe est décédée le 6 mai 1972 à Glénat, elle est inhumée dans le caveau familial.

     - o -

    Sur sa fiche matricule figurant ci-après on peut noter qu'Emile est connu de l'autorité militaire sous le prénom de Quintien, le seul qui soit officiel.

    Il a effectué son service militaire au 121e RI (régiment d'infanterie) à compter du 14 novembre1893 ; nommé 1ère classe le 11 août 1894, il est placé en disponibilité le 22 septembre 1896.

    Dans la réserve il a effectué deux périodes d'entraînement au 105e RI, du 24 août au 13 septembre 1899 puis du 24 février au 23 mars 1902.

    Emile Pannetier registre matricule

    Emile Pannetier registre matricule

    Il a été mobilisé le 1er août 1914 (il a alors 42 ans), au service de garde des voies de communication, jusqu'au 15 octobre 1914.

    Il passe ensuite au 100e régiment d'infanterie territoriale le 25 octobre 1915, puis au 1er régiment du Génie le 19 juillet 1917.

    Emile Pannetier registre matricule

     Emile a été placé en congé illimité de démobilisation le 7 janvier 1919

     

     

     

     


    votre commentaire
  • L'histoire des frères Pannetier me semble originale à plusieurs titres : voilà donc deux frères nés le premier le 03/09/1872, l'autre le 15/11/1874. Ils ont tout juste deux ans d'écart. Tous deux ont un seul prénom à l'état civil. Et les deux vont en changer : Quintien devient Emile, Jean devient Joseph. Pour quelle raison ? Etait-ce fréquent à cette époque ? La question reste posée.

    Les deux frères vont épouser à Chaptuzat le même jour, le 13 décembre 1898 les deux sœurs Lebourg, originaires de Chaptuzat, plus précisément de Bens. Pour ceux qui connaissent la région, avouez qu'ils ne sont pas allés les chercher trop loin, leurs futures femmes !!! Pour la petite histoire chacune des sœurs a retenu comme prénom d'usage son deuxième prénom le premier étant Marie pour les deux. Voilà donc Emile marié à Marthe (la plus jeune) et Joseph à Thérèse.

    Après leur mariage les deux ménages continuent à occuper à Glénat l'ensemble immobilier de la famille, Emile et les siens dans la maison principale, et Joseph et sa famille dans la maison en contrebas, près de l'ancienne tour.

    A la déclaration de la guerre en août 1914 les deux frères ont été mobilisés pour la durée de cette dernière, malgré leur âge (Joseph, le plus jeune avait 40 ans), même s'ils ne semblent pas avoir été en première ligne pendant cette période. En tout cas Joseph n'était pas loin du front si on en croit les lettres d'Auguste.

    - o -

    Pour ma part je me souviens de Joseph, vieillard veuf et solitaire lorsque j'étais enfant (il est mort en 1961 à 86 ans), mais je n'ai pas de souvenir de sa femme Thérèse, décédée en 1955. Je me souviens aussi de Marthe, la mère d'Ephrem, morte en 1972 à 92 ans. Elle aura survécu 3 ans à son fils ...

     - o -

     La concorde qui semble avoir régné entre les familles des deux frères continue puisque ces dernières partagent le même caveau au cimetière d'Artonne.

    Caveau Pannetier à Artonne

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Marie Pannetier est l'aînée des enfants de Mathias et Jeanne Daurut. Elle est née à Glénat, commune d'Artonne le 16 avril 1869.

    Marie Pannetier naissance

    Elle épouse Claude Desnier le 11 février 1890 à Artonne.

    Claude Desnier-Marie Pannetier mariage

    Claude Desnier-Marie Pannetier mariage

    Ils auront ensemble trois enfants, François Irénée né le 4 juin 1891, joseph Auguste né le 3 juin 1895, et Marie Thérèse née le 28 octobre 1897.

    - o -

     Marie Pannetier meurt le 22 août 1898 à Glénat, à l'âge de 29 ans.

    Marie Pannetier décès

     

    Irénée est alors âgé de 7 ans, tandis qu'Auguste a 3 ans et Marie tout juste 10 mois. J'imagine que les deux grand-mères ont largement contribué à l'éducation des enfants.

    - o -

    Dans l'acte ci-dessus on relève que les deux témoins venant annoncer le décès sont ses deux frères Emile et Joseph. Nous reviendrons sur ces deux frères dans les pages qui leur sont consacrées.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique